Les femmes enceintes ne doivent pas manger deux fois plus mais bien deux fois mieux !

 

En effet, les besoins en vitamines et minéraux sont plus importants car ils doivent en plus contribuer à la bonne croissance du foetus. De plus, l'usage de la pilule contraceptive, qui a souvent été prise pendant des années, tend à surutiliser certaines vitamines. Il est donc préférable de commencer une supplémentation dès le désir de grossesse.

 

Le développement du cerveau du futur bébé est également très important et requiert des bonnes graisses, plus précisément des oméga trois qui seront aussi nécessaires pour l'allaitement et qui peuvent aider à diminuer les symptômes d'une dépression du post partum.

Même si l'organisme s'adapte et augmente l'assimilation, il faut toutefois contrôler les apports de certains micro-nutriments essentiels car toutes carences peut engendrer des problèmes de grossesse ou des malformations fœtales.

(Fer, vitamine B9,..)

 

Les besoins en macro-nutriments (glucides, protides et lipides) sont sensiblement les mêmes qu'en situation normale, mais il faut tout de même veiller à apporter une bonne proportion d'AGPI (acides gras polyinsaturés).

 

Alors que les besoins en énergie sont à peine plus élevés, la prise de poids doit être régulière et ne pas excéder 12 kg en 9 mois dans la plupart des cas.

Il faudra bien sûr adapter ses apports en fonctions des analyses réalisées avec votre médecin ou gynécologue en tenant compte du fait qu'une femme enceinte ne peut pas manger ou boire tout ce qu'elle veut! (viande ou poisson cru, alcool,..).

 

 

 

 

© 2013 BeNatural Wellness                Les pages de ce site contiennent des donneés destineés uniquement à l'information et ne remplacent pas un avis médical.

  • LinkedIn Classic
  • Facebook Classic